Compagnie Jean-Pierre LESCOT

> Théâtre Roublot

Avec 2016, le Théâtre Roublot, Pôle de la Marionnette du Val de Marne, vient de changer de direction.

Grégoire Callies, directeur de la Compagnie "Le Pilier des Anges" prend la succession de Jean-Pierre Lescot.
Avec lui, l'histoire se poursuit...

Pour accéder au site de la Compagnie Le Pilier des Anges, suivez ce lien : http://www.lepilierdesanges.com

Actualités :

"K.O. debout" au Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes

Ko debout

Représentations :

Les 21 et 22 septembre à 10h et 14h, Salle Forest, Charleville - Mézières

Le 27 septembre à 15h30, Salle des fêtes de Mouzon


Prochain stage de théâtre d'ombres proposé par Jean-Pierre Lescot au Théâtre Roublot : Les 9,10 et 11 octobre 2015

Pour tout renseignement,
contactez la compagnie au 01 48 76 59 39


"K.O. Debout" - Cie Jean-Pierre Lescot

Création janvier 2014

« Pour apprendre à boxer, une nuit suffit. Il faut une vie entière pour apprendre à combattre.»

Alessandro Barrico

« Même les boxeurs, à ce qu’ils disent, grimperaient sur le ring pour y trouver l’amour. »

Vincent Cespedes

« La boxe est un grand sport et un sale business. »

Ken Norton

« Sur le ring, les [boxeurs] restent des dieux parce qu’ils sont pour quelques instants […] le geste pur qui sépare le Bien du Mal, dévoile la figure d’une justice enfin intelligible. »

Roland Barthes, « Mythologies »

Durée 1 heure

Le scénario

1929, aux Etats-Unis.

Le destin hors du commun d’un champion du monde de boxe, incompréhensiblement déchu de son titre par un challenger improbable. Un journaliste décide de mener l’enquête. Il mettra à jour des pratiques plus que douteuses – combat truqué, paris suspects, la mafia est derrière l’affaire.

Ce journaliste scrupuleux se verra mis sur la touche par la rédaction de son propre quotidien qui, menacé de faillite, décide de se tourner vers le sensationnel pour appâter le lecteur. Il rédigera alors un ouvrage dans lequel il fera le point sur ses révélations. De cette galerie de portraits, émergent plusieurs figures : celle de la mère du jeune boxeur, elle-même victime désignée de toutes les exclusions sociales ; celle d’un beau-père aculé à des dettes de jeu et capable alors de toutes les bassesses, jusqu’à organiser le complot final ; celle d’un jeune boxeur promis à toutes les gloires, mais dont le destin individuel ne pèse d’aucun poids devant les intérêts financiers. Car, avec ce K.O. debout, Charly perdra le combat mais surtout la mémoire. Il finira sa vie dans un asile.

Quant au journaliste, il lui en coûtera la vie car il est, en 1929, des choses dont on ne saurait parler impunément.

Les thèmes abordés

  • A travers la quête du journaliste, c’est bien la question de la vérité qui se pose : la vérité d’une vie, la vérité des faits, la mise à jour des intérêts qui manipulent l’information et, en fin de compte, nos propres vies.
  • Le personnage de la mère réaffirme le poids des convenances sociales. Exclue de son propre milieu familial (pour cause de grossesse hors mariage), elle traînera sa déchéance comme un boulet jusqu’à ce que la réussite – éphémère – de son fils lui fasse entrevoir une rédemption.
  • Le fils, pour sa part, nous dit que la réussite sociale, érigée en principe sacro-saint par la société médiatique, se paie au prix fort – ici, celui de sa vie.

Une métaphore

La période historique a valeur métaphorique. L’Amérique de la réussite, l’explosion des empires de la communication, le choix même des milieux pugilistiques (se battre et gagner), la ténacité d’un « cœur pur » symbolisent ce monde dans lequel nous sommes entrés après la Grande Guerre. Les récents événements internationaux confirment que nous n’en sommes pas sortis.

C’est pourquoi cette fable qu’est « K.O. debout » a tant de résonances actuelles. Le combat « pour la vérité » - ici, la dénonciation de la main-mise de l’argent sur le sport – est de toutes les époques et, s’il est des combats plus glorieux (on songe à celui de Galilée face à l’Inquisition), sa leçon n’en a pas moins de force.

Théâtre Roublot
95 rue Roublot
94120 Fontenay-sous-Bois

Séances tout public :
Première  : le samedi 8 fevrier 2014 à 20h30 au Théâtre Roublot
Le dimanche 9 fevrier 2014 à 15h au Théâtre Roublot

Séance scolaire :

Le lundi 10 fevrier 2014, pour un public de collégiens.


Spectacles en tournée :

K.O. Debout
Mais où est passé Léon ?
Mon Pinochio
Les Rêveries d'Angèle
Monsieur Clément ou La Bonne Humeur Des Coquillages

 

anim leon
K.O. Debout?