Compagnie Jean-Pierre LESCOT

> Théâtre Roublot

Histoire de la compagnie

Jean-Pierre Lescot crée en 1968 sa propre compagnie dramatique après avoir bénéficié d'une double formation de plasticien et de comédien.

Il s'engage dans les voix nouvelles que la marionnette française est en train de s'ouvrir.

Renouant avec les traditions millénaires de l'ombre dont l'histoire en Occident, est toutefois singulièrement discontinue, il sait très vite trouver une expression originale, à travers un graphisme résolument ancré dans la filiation des imageries populaires, et grâce au monde onirique du conte où ses spectacles ont longtemps puisé vibration, dynamisme et émotions.

A chaque spectacle, Jean-Pierre Lescot, s'attache à une cohérence totale de sa création : l'univers émotionnel est construit à partir d'un espace original, d'une façon de l'habiter par des images, une chorégraphie, une langue et une musique chaque fois renouvelées.

Marionnettes aux visages sculptés hauts en couleurs ou ombres translucides et mouvantes, manipulées pas des "serveurs" invisibles qui respirent avec elles pour les faire naître et renaître grâce à chacun de leurs gestes porteurs de la fragilité et de la force de la vie.

L'action culturelle française a d'emblée soutenu le travail de la compagnie et il n'est pas surprenant de retrouver son nom au générique de la plupart des établissements culturels de l'Hexagone.

De même peut-on noter sa présence à l'occasion des plus grands rassemblements internationaux du monde la Marionnette de Charleville-Mézières.

Répertoire

1968 : « Gay Lussac »

1969 : « L’entract »

1970 : « Le rendez-vous de Pierrot »

1971 : « Le pianiste cleptomane »

1973 : « Crinière d’or »

1975 : « Drôle de fête »

1979 : « Voyage en parapluie »

1981 : « Taema ou la fiancée du timbalier »
Soutien du C.A.C de Marne- la -Vallée et du T.E.B de Beauvais

1983 : « Monsieur Clément ou la bonne humeur des coquillages »
Soutien du C.A.C de Marne-la-Vallée et de la M.C. du Havre.

1985 : « Le jardin pétrifié » (coproduction Compagnie Daru)
Adaptation de la « Divine Comédie » de Dante.
Coproduction avec les Scènes Nationales de Sceaux,
Marne-la-Vallée, Annecy.

1987 : « Roses des sables »

1990 : « La sentinelle des miroirs »

1992 : « Cœur d’horloge ou la belle embellie »

1995 : « La nuit du tendre »

1997 : « La reine des mirages »

1999 : « Quelques images pour Vincent »

2001 : « Fragments de nuits colorées » (exposition)

2002 : « Don Quichotte et les tréteaux de maître Pierre » Manuel de Falla. Opéra.
Collaboration artistique avec le Théâtre d’Evreux.

2002 : « Clair Obscur » - Co-création avec le groupe FA7.

2004 : « Regards croisés » (exposition)

2005 : « Les rêveries d’Angèle » Ombres

2007 : « Souviens-toi de Chypre » création 12 septembre
Commancde de L’Unesco – fondation Leventis-

2008 : « Mon Pinocchio » création avril 2008

2009 : Participation à la création du spectacle « La fin d'une liaison » d'après le roman de Graham Green avec Alain Mollo, metteur en scène de La Jacquerie (Villejuif)

2010 : Participation à la création du spectacle « La dernière leçon » de Noëlle Châtelet, adapté par Gérald Chatelain, metteur en scène de la Cie d'Après la pluie

2012 : « Mais où est passé Léon ? » création de mars


Sans chercher l’exhaustivité, on peut signaler que la Compagnie a participé et participe régulièrement aux plus importantes rencontres internationales du monde de la Marionnette.

La pérennité de l’action de la Compagnie s’est trouvée assurée par son passage « hors commission » en 1981, puis par la signature d’une convention trisannuelle avec le ministère de la culture en 1988.
Un an auparavant, le Département du Val- de- Marne l’avait investie d’une importante mission : mettre en œuvre une manifestation d’ampleur nationale, la Biennale des « Voyages en Marionnettes du Val de Marne » (1987…2001)
Depuis, Les Voyages en Marionnettes du Val de Marne offres une programmation annuelle.

Enfin, la Ville de Fontenay-sous-Bois signait une convention d’implantation et mettait à sa disposition un lieu de création, la salle Roublot (1988), pour l’aménagement duquel l’Etat apportait sa contribution financière.

 

 

 

 

 

 

 


Mr Clément...

La Nuit du Tendre


La Reine des Mirages


Quelques images pour Vincent


Don Quichotte et les tréteaux de maître Pierre


Clair Obscur


Les Rêveries d'Angèle


Mon Pinocchio


"Mais où est passé Léon?"